02 février 2007

Des lianes nouées de tresses

Le silence de nos rimes, fluide comme une métamorphoseTerreur de la page blanche / plume brisée L'écriture est un mensonge accepté à demi-mot, un costume de scène pour un comédien déçu de sa présence, un subterfuge pour grandir & sublimer la pensée. Les mots trahissent la pensée, ils n'en sont que le reflet sans éclat.Pourtant les mots te collent aux basques et tu ne peux pas décrocher de leur phrasé. En phase avec leur parfum de fraise, tu leur prends la main comme un enfant donne un brin de vie à une... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 12:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 décembre 2006

Réservé à un public averti...

LETTRE A GEORGE SAND(de Monsieur "qui tu sais") Mademoiselle Feignez votre zèle Lorsque vos ciseaux cisèlent La viande de cette gazelle Si vous acceptiez ma dague, Au doigt je vous passerai ma bague Qu'aucun mauvais sort jamais n'élague En cette séance : sommaire leçon de drague Histoire de parler un peu sinon On ne connait jamais le prénom Du chaînon que vous êtes entre la guenon Et l'idée que je me fais d'un véritable canon Je ne voudrais pas paraître sentimental En vous offrant ce bouquet de... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2006

Comme un vide...

L'ABSENCE Il y a des jours où tout va pour le mieuxAucun détour, la vie brille de mille feuEmplie d'amour, je me sens renaître à jamaisDans le parcours, celui pour lequel je suis faitAux alentours, aucun obstacle à la rondePas une tour, pas une gorge profondeEt puis il y a les jours où tu n'es pas là...Ces interminables périodes annonçant mon trépasOù je passe le temps comme on passe son tourMe demandant à quoi sert de vivre sans détourIl y a des moments où l'euphorie est si grandissanteQu'inexorablement je file telle une étoile... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 21:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 octobre 2006

Avec le temps...

ALORS TU FUIS C'est là,Bien ancré dans mon corps qui ne peut plus respirerCa fait comme une durite nouée, comme un abcèsCa ressurgit au moment où on ne veut surtout pasLe temps peut fuir, elle a déjà préparé ton trépas.Toujours là,Je voudrais l'effacer cette douleur qui ne veut pas disparaîtrePourtant elle s'accroche, use de tout les subterfugesSes acides parcourent mon corps sans rien laisser paraîtreIl n'y a aucun endroit où je puisse trouver refuge.Vivre avec,Cette rage contenue qui me ronge depuis toujoursQui me fait voir un... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 14:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 octobre 2006

On ne pense jamais assez à nos mères...

PERDUE Le visage marqué par la viePar l'envol de ses enviesElle avance sur sa route sans surpriseElle avance sur une route trop grisePas plus large qu'un trou de serrureLa vie s'écoule au fur et à mesureQu'elle constate que la vie se raccourcieQu'elle pense que tout est trop vite fini.Moi je n'étais qu'un enfantVivant libre et innocentJe te suivais sur ta route sans mépriseJe ne voulais en aucun cas lâcher priseJe voulais tellement t'expliquerQu'à chaque serrure y a forcément un cléQue tu saches que ma vie humaineNe sera jamais une... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2006

Toute ressemblance serait fortuite...

LES VINGTS COEURSLaissez-moi vous conter ce sanglant épisodeQue l’humanité a dénié appeler fratricideAvec laquelle vérité notre histoire coïncideFuneste destin pour deux cultures aux antipodesChacune affectée de ses fables d’émeraudeEt formatée dans leur esprit trop candideLaissez-moi vous conter ce sanglant épisodeQue l’humanité a dénié appeler fratricide Les fusils de guerre grondent à l’assaut de la fraudeSes rangs serrés de fines lames intrépidesMassacrent l’infidèle en suivant la méthodeQui du bourreau ou de la victime... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2006

Les insectes sont nos amis...

OPPORTUNISME Assise sur le bord d'un pot de confitureune fourmi observe deux curieuses créaturesScrutant l'horizon avec une infime délicatesseElle regarde si rien de nouveau ne se créé à l'Est.Lorsque soudain passe une moucheAvec ses multiples regards, toute belleSe déhanchant frénétiquement à tire d'aileTortillant du cul avec une certaine poésiequi se diffuse dans les douceurs de la vieLe tout par la bouche.Un léger bourdonnement réveille d'un oeilLa créature vivant dans cet étrange recueilCes fils de soie blanche brillament... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2006

Je quitte le passé, je flirte avec le présent & j'embrasse l'avenir...

Souvenirs d'aujourd'hui Aujourd'hui je me souviens du passé ;Certains de ces souvenirs longtemps refoulésEn moi ces coquins s'étaient cachésRessurgissant à leur bonne volonté.J'ai écrit il y a de ça un an,Quelques vers que je regarde différemment ;J'avais écrit "Loin du passé"Croyant qu'il constituait un danger.Mais loin du passé c'est ignorerCe qui crée notre vie chaque journée ;C'est ignorer que ce passé agit encoreSur mon âme, mon coeur et mon corps.Alors je m'efforce de me souvenir,Des images me viennent quand je... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2006

Garder le cap...

AVANT PROPOS(immuable évidence)Donne moi donc une épongeQue j'efface cette mascaradeNe prophétise plus jamais de mensongesSi tu ne veux pas passer à travers la balustradeDécroche ce rêve dangereux de la façadeCe rêve que tant d'amis ont déjà proscritEst-il impossible qu'avec un tel charivariTu oublies chaque jour le venin que l'on t'injecteCe que tu crois être n'est qu'une vaste supercherieQuelles sont donc ces lois que tu respectes ?L'étendard desséché est entaché de rougeIl garde encore le souvenir de sa dernière croisadeBloqués... [Lire la suite]
Posté par InacheV à 13:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]